Usure prématurée des pneus de DS 7!

Propriétaire d’une DS 7 Crossback E-Tense, je suis confronté à une détérioration prématurée des pneus. Je n’ai pas le souvenir que ce sujet ait été abordé, pourtant cela génère un surcoût important. Le constructeur reconnaît-il cet inconvénient? Des gestes commerciaux ont-ils déjà eu lieu ? Est-ce une problématique sur tous les modèles hybrides ? A.M.
Une voiture hybride, même rechargeable, n’a aucune raison d’abîmer davantage ses pneumatiques qu’un modèle thermique. Envergure, masse et prise de roulis sont les principaux facteurs d’une usure précoce qui concerne bien des SUV aujourd’hui. Je ne pense pas que DS soit enclin à faire un geste commercial sur ce type de problématique. En revanche, je vous invite à vérifier auprès de votre concessionnaire qu’aucun souci de géométrie ne vienne aggraver la situation.

3 commentaires

  1. Bonjour, propriétaire d’une des rares Toyota CAMRY en France, je l’amène chez Toyota pour une révision des 50 000 km, et là oh surprise, ils m’appellent pour m’informer que les pneus arrières sont tellement usés ( trame métallique apparente vers l’intérieur) qu’il est impératif de les changer.
    J’en prends acte, m’étonne de l’usure prononcée des pneus arrières sur une voiture traction ? Ils évoquent une histoire de double triangulation à laquelle je n’ai rien compris, me conseillent fortement de faire une géométrie ( non prise en charge alors que la voiture est encore sous garantie).
    Je refuse de faire les travaux chez Toyota, ils me font signer une décharge de responsabilité et je récupère ma voiture qui reste au garage jusqu’au rendez-vous pour changer les quatre pneus et faire la géométrie.
    En discutant avec le collaborateur de l’établissement dans lequel je réalise ces travaux, après avoir évoqué mon problème, il me dit avoir été dans son poste précédent vendeur de voitures chez CITROËN, et qu’il avait vu ce genre de situation notamment sur les DS7,
    et d’après ses informations, cela viendrait du poids des batteries placées à l’arrière et qui augmenteraient les contraintes sur le train arrière. Plausible, mais TOYOTA ne m’a rien dit de cet ordre, alors qu’elle est la bonne explication.
    J’attends le résultat de la géométrie et de pouvoir prendre des photos de l’état des pneus pour transmettre un dossier à TOYOTA France et à une association de consommateurs dont je suis membre.
    Le plus grave dans cette histoire est le danger que ma famille et moi avons couru !!!
    Je n’utilise cette voiture que pour de longs trajets, jamais au quotidien, j’ai une conduite très très « pépère  » …
    En espérant que ce témoignage contribuera à votre dossier, je serai ravi d’éventuelles informations de votre part.
    Bien sincèrement.
    Marc STÉVENET.

  2. J’ai acheté une DS7 1,6 Pure Tech 180 Essence automatique neuve en 2019 croosback pure Line + immatriculée FJ 032 VK.
    J’ai du changer les pneus une 1ère fois en 2021 après une usure anormale des pneus arrières (24850 KMS). Conti sport contact 235/50/19 99V
    Après seulement 13 235 kms le même phénomène se produit sur le PNEU ARRIÈRE DROIT (témoin d’usure atteint).
    Le garage DS7 de SARREGUEMINES (moselle) à transmis les informations à la Direction DS7 qui ne reconnaît aucun problème à ce sujet…..
    Merci d’avance pour votre réponse …..

  3. Bonjour, j’ai des pneus en 235 et 20 p sur ma ds7 e-tense à 37000 km j’en suis au quatrième train de pneus AR. 1 pris en charge par DS. Ils n’ont aucune solution. Ce problème pose la question de la mise en danger de la vie d’autrui puisque le consommateur n’est pas informé par la marque. Cela interroge également sur la production de co2 par l’usure des pneus. J’ai transmis le dossier à mon avocate et j’envisage une procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *