Trois cylindres essence ou hybride ?

Je roule en BMW 320d  (F30), 120 000 km en 5 ans sans aucun souci. Le diesel n’étant plus en odeur de sainteté, je voudrais m’ orienter vers la version hybride 330e. Par rapport à une 318i équipée identiquement, la différence de prix est de +/- 8000€, remise comprise. Beaucoup d’argent à mes yeux pour le plaisir de quelques franches accélérations avec la 330e. Cette technique est elle fiable ? Sur route et autoroute, je ne pense pas que la 330e soit plus sobre que la 318i. Alors, selon vous, 318i ou 330e ? J. D.

L’hybride plus économe à l’usage

BMW 330e _ photo BMW

En hiver, les batteries sont moins efficientes

Ce sont deux voitures dans l’air du temps. La moins chère des deux, la 318i dotée de son petit trois cylindres 1.5 de 136 ch, part avec un solide avantage en matière de coût à l’achat. Remise comprise, les 8000 € d’écart sont impossibles à rattraper à l’usage, malgré le bonus de 1000 € accordé à la 330e. Pour une question de plaisir de conduite et de respect des valeurs BMW, j’opterais toutefois pour la 330e, beaucoup plus véloce et à l’aise lors des relances à bas régime. Je n’aurais pas d’inquiétude concernant la fiabilité, une fois acceptée l’idée que l’autonomie des batteries s’amenuise en hiver et avec le temps. Et, s’il est vrai que l’écart en consommation route et autoroute n’est pas flagrant, la Série 3 hybride prend l’ascendant en ville. C’est aussi la seule des deux à pouvoir parcourir plus de 30 km en mode 100% électrique.

Charge BMW 330e _ photo BMW

Après une charge complète, selon nos mesures, il est possible de parcourir plus de 30 km en mode électrique.

BMW 318i vs 330e (mesures autojournal)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *