Vraiment propres, les électriques ?

En lisant les essais de maints véhicules électriques d’une puissance supérieure à 300 ch, je me pose plusieurs questions :
– Combien faut-il charger de KW pour un “plein” ?
– Faut-il changer son abonnement EDF pour supporter cette demande ?
– “L’énergie est notre avenir, économisons-la”. Les véhicules en
question répondent-ils à cette incitation ? Sinon, méritent-ils alors le
bonus qui leur est accordé, et que nous contribuons à payer ? T. d. C.

Un coût à l’usage difficile à définir

Trop de questions pour une courte réponse. Essayons. Pour mesurer la dépense d’énergie électrique, mieux vaut regarder la capacité de la batterie. Les voitures auxquelles vous pensez ont en général des batteries de 80 kWh. Un plein réclamerait en théorie pratiquement 24 heures sur une prise domestique. Il est donc préférable d’avoir un abonnement assez solide et une wallbox pour accélérer la charge. Au prix du kWh (environ 15 cents d’euro en France), il faut donc ajouter l’abonnement dépendant du type d’installation. En termes de pollution immédiate, grâce, il faut bien le reconnaître, à notre parc d’énergie nucléaire, les voitures électriques sont plus vertueuses que les modèles thermiques. Mais la question de la fabrication et du recyclage des batteries reste toujours posée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *