Va-t-on vers une forte décote des diesels ?

Moteur BlueHDI _ illustration Peugeot

La dépollution des moteurs diesel est aujourd’hui très efficace. En revanche, elle reste très onéreuse.

J’ai lu dans des articles récents que des constructeurs automobiles comme Peugeot ou le groupe Fiat/Chrysler vont arrêter de commercialiser des véhicules diesel d’ici 4 ans. Si je prends le cas de Peugeot, il s’avère que le moteur 1.5 BlueHDI 130 ch sera le dernier moteur diesel produit par la marque. Ira-t-on vers une forte décote des véhicules diesel dans l’avenir ? Je commence à me dire que j’ai tout intérêt à céder mon véhicule diesel dès cette année. Je pense, peut être à tort, que les gros rouleurs seront fortement pénalisés sauf si l’autonomie des véhicules électriques augmente considérablement (800 km au minimum). Qu’en pensez-vous ? B.J.

Toujours des arguments pour le diesel

Bien malin qui peut prédire une décote importante des voitures diesel à court terme. Certes, les constructeurs (Peugeot, Fiat mais aussi Toyota ou Volkswagen) ont tous noté un décrochage brutal des ventes de diesels et annoncé des mesures en réaction. Un rééquilibrage qui va réclamer une réorganisation des unités de production. De là à en déduire que le moteur diesel n’a plus d’avenir et qu’il faut impérativement se débarrasser de ce type de voitures, il y a un pas que je ne souhaite pas franchir. Et je demeure prudent quant à la fin du diesel, y compris en neuf. Il ne faut pas perdre de vue que ce type de motorisations reste plus sobre que l’essence et beaucoup moins contraignante qu’une voiture électrique au quotidien. Pour qui a besoin de rouler beaucoup et régulièrement, les arguments sont toujours les mêmes, plutôt en faveur du diesel. Il y aura en revanche sans doute un rééquilibrage. Car, pour les faibles kilométrages annuels, les voitures diesel auront de moins en moins d’intérêt. Quant aux voitures électriques et hybrides, les progrès sont rapides mais toujours insuffisants pour balayer les arguments des motorisations thermiques. Surtout si l’on intègre la question du réseau de recharge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *