Archives par mot-clé : Renault

A quand l’essai du pick-up Alaskan ?

Renault Alaskan _ photo RenaultLe pick-up Renault Alaskan est il sorti en France ? Si oui , prévoyez vous un essai , ou mieux un comparatif avec le Ford Ranger et le VW Amarok ? J-J.R.

Alaskan = Navara

L’Alaskan n’est pas encore commercialisé, ni même encore essayé. Nous espérons publier un premier essai dans notre numéro 991 du 14 septembre. Quant à imaginer un comparatif de pick-up dans l’Auto-Journal, pourquoi pas à condition de trouver les bons arguments avant de le proposer à ma hiérarchie. Parmi nos lecteurs, vous n’êtes pas légion à vous intéresser à ce type de véhicule. Rappelons que l’Alaskan est étroitement dérivé du Nissan Navara.

Face au Renault Scenic, une Golf Sportvan plutôt qu’un Touran

Dans votre numéro 971, vous comparez le Renault Scenic à ses rivaux et notamment au Volkswagen Touran. Au vue de son gabarit et de son prix, n’aurait-il pas été plus judicieux de le comparer à la Volkswagen Golf Sportsvan ? Ses dimensions (4,39 m de longueur) et son prix (environ 28 000€ en version milieu de gamme) en aurait fait un concurrent beaucoup plus crédible. A.B. Continuer la lecture

Le Scenic à la peine par rapport à la Megane Estate ?

Renault Scénic

Je suis assez surpris de la différence de performances entre la Renault Megane Estate et le nouveau Scénic 4 avec le même moteur TCE 130. L’expliquez-vous par les 133 kg de différence ou le type de boite de vitesses ? L.F.

2 secondes d’écart sur le 0 à 100 km/hRenault Mégane Estate

Un peu les deux. Nous avons mesuré la Mégane Estate TCE 130 avec la boîte à double embrayage EDC et le Scénic avec la boîte manuelle à 6 rapports. Même si l’EDC est aujourd’hui très réactive, elle ne permet pas d’expliquer l’écart de performances. Les 133 kg supplémentaires et les grosses roues de 20 pouces (qui génèrent un développement plus important) pénalisent fortement le dernier monospace Renault. Non seulement, il réclame environ 2 s supplémentaires en accélération mais il consomme 0,4 l/100 km de plus en moyenne.

Quatre roues directrices pour le Scénic ?

Angles de braquage châssis 4Control Renault

Le nouveau Scénic aura-t-il droit aux roues arrière directrices ?

Pensez-vous que le Scénic profitera à son tour du châssis 4Control. Pour une fois, la presse semble unanime sur l’apport des roues arrière directrices. Est-ce qu’il s’agit du même système sur Talisman, Mégane et Espace ? P.R.

Pas de roues arrière directrices pour le Scénic

Même si Renault semble avoir longuement hésité, il semble que le prochain Scénic ne profitera pas du châssis 4Control. En tout cas pas sur les versions classiques présentées au salon de Genève et commercialisées à la rentrée prochaine. Disponible en série sur les versions Initiale Paris (Espace et Talisman) et GT (sur Mégane) et en options sur certaines versions, le châssis 4Control oriente les roues arrière dans le sens inverse des roues avant à basse vitesse (jusqu’à 3,5 °) pour améliorer l’agilité, et dans le même sens (jusqu’à 1,9 °) que les roues avant en vue d’optimiser la stabilité lorsque la vitesse dépasse 60 km/h (80 km/h en mode sport). De l’avis de l’ensemble des essayeurs de l’Auto-Journal, le système à quatre roues directrices transfigure le comportement des dernières Renault.