Pourquoi ne conseillez-vous pas la Swift ?

Dans le N° 988 de l’AJ, un lecteur vous demande un conseil pour remplacer sa Yaris. Vous lui conseillez une Peugeot 208 ou une Citroën C3 Pure Tech 110 avec l’EAT 6 ou, à la rigueur, la Renault Clio. Pas un mot sur la Suzuki Swift. Votre collaborateur, Stany Meurer, l’avait pourtant plébiscitée dans un comparatif avec 208, C3 ou autre Clio…. Y a-t-il un mur infranchissable entre les essayeurs et le chef des essais ? Abonné depuis plus de 30 ans à votre journal, je suis surpris et déçu. Suite à ce comparatif, j’ai commandé une Swift 111 ch BA6 pour mon épouse. Dois-je annuler ma commande et aller chez nos constructeurs nationaux ? J.R.

La Swift manque de confort

Ne changez rien ! Certes, il nous arrive, à l’Auto-Journal, de ne pas être toujours d’accord sur le comportement de certaines voitures. Ce n’est pas le cas ici. Vous avez raison, Stany a beaucoup aimé la dernière Suzuki Swift. Mais, ce qu’il loue chez cette petite japonaise, c’est son caractère enjoué et son bon rapport performance/consommation. Des qualités que l’on ne peut pas nier, ne serait-ce qu’en se référant au résultat de nos mesures.
En revanche, il est assez critique sur la vie à bord (où elle n’obtient que la 4ème place) et notamment en ce qui concerne le confort de suspension. Or, vous aurez remarqué que la demande du lecteur qui souhaitait remplacer sa Yaris concernait une petite voiture confortable. Je maintiens que, sur ce terrain, les trois françaises sont meilleures que la Swift, tout comme sur le niveau de sécurité passive. Ce qui n’enlève rien au plaisir que l’on peut ressentir à son volant, à son équipement plus fourni et son tarif parfaitement ajusté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *