Citroën C3 : plus branchée, moins pratique

Citroën C3 _ photo CitroënLes rétroviseurs ne sont plus rabattables à la fermeture par plip et encore moins électriquement de l’intérieur ! Y compris sur la version Shine 110 Pure-tech. Il n’y a plus d’aumônières au dos des sièges avant. Il n’y a plus de tiroir sous le siège conducteur. Vous ne parlez pas de ces détails qui sont indispensables au quotidien, bien plus que la » connected camera » pour bobos branchés.Citroën prévoit-t-il de remédier, rapidement, à ce recul des prestations ?  A.V.

La C3 oublie les fondamentaux

C’est tout le problème du changement de stratégie opéré par Citroën. Pour augmenter le pouvoir de séduction de sa C3 en fin de carrière, le constructeur l’a bardée d’équipements de confort et d’astuces de rangement. Sur la nouvelle C3 qui -vous avez raison – se veut plus branchée, un bonne part de l’investissement a été placée dans le style et les équipements de nouvelle technologie. Citroën a sans doute oublié que des aumônières au dos des sièges, des rétroviseurs qui se rabattent automatiquement, des miroirs de courtoisie sur les pare-soleil restent très utiles au quotidien. Aucune de ces carences n’est impossible à combler. Je suis certain que le constructeur va corriger ces oublis, au moins sur les finitions supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *