A quand un Renault Koleos essence ?

Alors que le diesel décline partout dans le monde, pourquoi Renault n’envisage pas en Europe une motorisation essence sur le Koleos puisqu’elle existe en Asie ? C. L.

Les SUV familiaux aiment encore le diesel

Le segment D « SUV » sur lequel évolue le Koleos reste encore réfractaire aux motorisations essence. Renault se base sur ce constat pour expliquer son choix. La raison est sans doute ailleurs. Avec les moteurs essence atmosphériques qui l’animent en Corée, le Koleos devrait acquiter un malus de 10 500 €. Même avec le moteur 1.6 TCe 165 ch, le SUV Renault devrait s’affranchir d’un malus d’environ 2 000 € à cause de rejets CO2 sans doute supérieurs à 145 g/km. Si le constructeur parvient à résoudre ce problème (peut-être via un nouveau moteur ?), je ne doute pas qu’il change d’avis sur la question et qu’il mette à son catalogue prochainement une version essence. Surtout que les rivaux du Koleos en sont déjà équipés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *